Sécurité

La sécurité dans le village reste un sujet de préoccupation pour chacun.

Depuis presque un an, des mesures ont été prises : marquage au sol, une zone 30 étendue sur la Route Nationale à l’entrée et sortie du village et non plus à l’école, mise en place des panneaux « Ecole ». Nous essayons de trouver des solutions, des mesures et des règles afin d’assurer la sécurité des usagers de la route : piétons, automobilistes, motards, cyclistes, etc. Des contrôles de gendarmerie sont régulièrement effectués et ont verbalisé à plusieurs reprises.

En 2016, durant la période du 15 Août au 20 Septembre, un radar pédagogique a été placé à différents endroits stratégiques de la commune. Le but étant d’avoir des données et des statistiques afin de comprendre le trafic routier sur la Route Nationale et prendre les mesures nécessaires si besoin.

Deux premières mesures sur la place de la Mairie

Du lundi 15 au Dimanche 31 Août, le radar pédagogique a été placé sur le parking de la mairie ; dans le sens montant (direction la Mure) lors de la première semaine puis dans le sens descendant (direction Vizille) lors de la deuxième semaine.

La synthèse des données montre qu’en moyenne, plus de 2200 véhicules / jour circulent en début de semaine contre 3500 le vendredi ou le samedi. A cela, environ 16% des usagers respectent la limitation à 30km/h et environ 89% respectent le 50km/h : dans le sens montant, la vitesse moyenne est de 35 km/h et dans le sens descendant de 37 km/h. 

Cependant, les vitesses maximales enregistrées ont été de 107 km/h à 2 reprises sens descendant et de 92 km/h sens montant à 3 reprises, en soirée ou dans la nuit.

Deux dernières mesures sur la place de l’école

Du dimanche 4 Septembre au Mardi 20 Septembre, le radar pédagogique a changé de place. Il s’est installé près de l’école ; dans le sens descendant la troisième semaine et le sens montant la quatrième semaine. 

La synthèse des données montre un trafic journalier d’environ 2600 véhicules les jours de semaine contre 3000 les vendredis. Dans les deux sens, environ 13 % des usagers respectent la limitation à 30 km/h et environ 85 % respectent le 50 km/h : dans le sens montant, la vitesse moyenne est de 37 km/h et dans le sens descendant de 36 km/h. 

Néanmoins, les vitesses maximales enregistrées ont été de 112 km/h sens descendant et de 97 km/h sens montant à 2 reprises, entre 23h et 3h du matin.


Quelle conclusion ?

La zone 30 étendue a permis un ralentissement global sur l’ensemble du village. Les usagers roulent en moyenne entre 30 et 50 km/h contre 50 et 70 km/h lorsque le village était limité à 50 km/h. C’est une vision générale. Si l’on approfondit les mesures et que l’on cherche à comprendre, dans le sens montant, la mise en route du feu tricolore reste un réel problème. Les automobilistes ont tendance à accélérer à la vue du feu vert au lieu de respecter la limitation de vitesse. Dans le sens descendant, après le passage piéton de l’école, nous constatons des vitesses trop excessives et le non-respect de la zone 30.


Et pour aujourd'hui, quelles solutions ?

La mise en place d’un radar fixe n’est pas possible, la route n’étant pas considérée comme « très dangereuse », aucun radar fixe ne sera mis en place. De même, un radar tronçon ne pourra être installé du fait du grand nombre d’intersections dans le village (intersection du Pey, parkings de l’école, de la mairie, Iena, place de stationnements...). Cette solution n’est pas envisageable. 

Dans le sens descendant, un résultat devra être apporté pour assurer la sécurité des usagers de la route jusqu’au bas du village : plusieurs solutions sont à l’étude et cela reste complexe.

Dans le sens montant, le feu tricolore sera réglé (un devis est en cours et sera à l’étude). La solution apportée peut être la suivante : 
Les quatre feux resteront au rouge et fonctionneront de la sorte : 
- sur la route nationale, à la détection du véhicule et si la vitesse est respectée, le feu passera au vert. Dans le cas contraire, il restera rouge.
- Feux route Cholonge / St Jean de Vaulx : une fois la voiture détectée à l’arrêt, le feu passera au vert.
La priorité sera accordée à la route Nationale.


D’autres issues étendues à l’ensemble de la commune

Stationnement

La mise en place des panneaux de stationnement autour du Lac sera effectuée avant l’été afin de limiter au maximum le parking sauvage et assurer la tranquillité et la sécurité des riverains. Ce retard d’installation est essentiellement du au délais de mise en place des nouveaux poteaux d’éclairage autour du lac et de la réfection de la voirie.

La numérotation des habitations

Une équipe travaille sur le projet des numérotations des habitations depuis plusieurs mois. C’est un projet long, rigoureux, demandant beaucoup de réflexion. L’avancée du projet vous sera régulièrement communiquée et une réunion d’informations aura lieu pour expliquer les étapes et les mesures prises à la réalisation de ce projet.

Le défibrillateur

Un défibrillateur est actuellement utilisable en mairie. Il permet de sauver la vie d’une personne victime d’arrêt cardiaque. Il sera prochainement installé en extérieur, près de la mairie ; afin de facilité l’utilisation de l’appareil en cas de besoin. Une date ultérieure sera communiquée. 
Pour rappel, le défibrillateur n’est pas un jeu, merci de sensibiliser le jeune public pour éviter toute dégradation de l’appareil. 

Le city Stade : aire de jeux pour les enfants

Un city stade a été créé en 2015. Ces dernières semaines, le parc de jeu est régulièrement endommagé. La dégradation du grillage entraîne un danger pour les enfants utilisant le parc ; nous supposons que des enfants coupent le grillage pour créer un passage afin de récupérer le ballon envoyé à l’extérieur du site. Des réparations sont régulièrement faites mais cela entraîne un coût trop important pour la commune. A long terme, la fermeture du city est envisagée si cela persiste. Merci de sensibiliser le jeune public.